Ev' Couleur nature - Réalisez vos soins au naturel

Ev' Couleur nature - Réalisez vos soins au naturel

 

Mes p'tits soins anti-acné rosacée 

Fluide hydratant au cyprès et Néroli

(pour peau couperosée)

Un p'tit soin pour des vacances au soleil !  ^_^

 

     Voici une petite recette que je me suis préparé avant mon départ pour le Maroc. Soleil, soleil !!! Et même au mois d'avril il y fait bien chaud ! Je souhaitais de ce fait une émulsion très légère et fraîche pour hydrater un maximum et préparer la peau à l'ardeur du soleil.

IMG_5369a.jpg 

 

     De plus, depuis ce mois-ci j'avais quelques petits problèmes de peau qui ont finalement été diagnostiqués comme étant de "l'érythrose rosacée"!!!Déçu (selon la dermato).  J'ai donc décidé de prendre les choses en main plutôt que de mettre la beurk "rozacrème" prescrite. 

Se serait donc un début d'acné rosacée !! CriantSnif ! Ceci explique les insidieuses rougeurs que je camoufle depuis quelques années et depuis le mois dernier l'apparition de petits boutons rouges et démangeaisons associées et parfois même les sensations de brûlure sur ces zones. 

 

Résultat de recherche d'images pour "bouton d'acné rosacée dessin"

 

Il me fallait un fluide qui facilite la circulation des petits vaisseaux sanguins du visage et qui apporte un côté légèrement antibactérien. Etant donné que la rosacée souffre de ces deux variables.

 

J'ai donc choisi mes actifs en fonction

 

- L'huile essentielle de Néroli (Citrus x aurantium L. ssp amara) parce qu'elle est antibactérienne (grâce à sa bonne concentration en linalol : 26 à 40%) mais aussi parce son parfum est aussi envoutant qu'apaisant (le limonène 9 à 20% est un monoterpène qui agit sur la libération de sérotonine). Elle est neurotonique et antidépressive. Du coup c'est l'idéal pour décompresser en vacances !! C'est d'ailleurs un des parfums naturels dont je ne me lasse jamais et que j'AAdore !!!

 

- L'huile essentielle de Cyprès (Cupressus sempervirens L.) car c'est un bon anti-inflammatoire (sesquiterpènes), décongestionnant veineux (grâce à l'alpha pinène). Il sera d'une aide précieuse pour lutter contre les rougeurs cutanées. 

L'huile végétale de calophylle vient appuyer les effets de l'huile essentielle de cyprès avec ses propriétés tonique et protectrice du système circulatoire. Cette huile précieuse peut résorber la sensation de brûlures qui peut être causée par le manque d'afflux sanguin, donc même si ça ne m'arrive pas tout le temps, le soleil à ce pouvoir donc je m'en protège ainsi.

 

 

IMG_5365a.jpg

De gauche à droite : 

HV calophylle, HV chanvre, Macérat de calendula jojoba

 

Pour une quantité de 50ml - Flacon pompe - Conservation : 1 mois

 

Phase huileuse : 

 

1,32 gr Macérat de fleurs de calendula/jojoba (fait maison) 

3,05 gr Huile de calophylle

0,55 gr Huile de chanvre (ajoutée à la fin de la préparation , pour ne pas chauffer et protéger    les vertus de cette huile sensible et facilement oxydable)

2,41 gr Emulsifiant émulsan  (Aroma-zone)

 

Phase aqueuse : 

 

10,30 gr  Eau florale de camomille matricaire (Apaise les peaux sensibles, qui démangent et/ou enflammées)

9,04 gr   Eau florale d'hamamélis (encore un petit plus circulatoire)

20,68 gr Eau minérale OGEU

1 cuillère DASH de glycérine végétale (un plus pour l'hydratation)

 

Ajout après émulsion : 

 

10 gouttes de conservateur Cosgard 

 2 gouttes d'HE cyprès bio

 3 gouttes d'HE néroli bio (fleur d'oranger)

 

Test pH : 5,5 (sachant que le pH d'une crème visage doit se situer entre 5,5 et 7) Le pH de la peau est naturellement aci 

 

1/ Pesez puis mélanger les ingrédients de chaque phase.

2/ Faites chauffer au bain marie la phase huileuse et aqueuse séparément en veillant à ne pas dépasser 70°. 

3/ Dès que l'émulsan a bien fondu, sortez les 2 phases du bain marie, versez la phase eau dans la phase huile et agitez vigoureusement au fouet jusqu'à ce que l'émulsion prenne. Le mélange restera toutefois très fluide.

J'ai utilisé le petit batteur pour smoothie vendu chez aroma-zone, ça va plus vite mais c'est au choix.

4/ Une fois l'émulsion réalisée, ajoutez les actifs en mélangeant bien entre chaque ajout. 

 

Résultat :

On obtient un fluide d'une couleur légèrement verte, qui est vite absorbé donc hydrate rapidement. La texture et le parfum laisse une sensation de fraîcheur sur la peau. L'odeur de cyprès donne une note verte et vivifiante et la fleur d'oranger parfume sans sauter au nez. 

J'utilise ce fluide le matin avant de m'exposer au soleil, cela ne surcharge par la peau et l'hydrate suffisamment pour affronter les rayons UV. J'applique bien sûr une protection solaire si je m'expose.

 

 

 

Huile calmante anti-rougeurs

 

 IMG_5553a.jpg

 

Comme je vous l'expliquais dans mon article ci-dessus, je souffre visiblement d'acnée rosacée, heureusement pour moi, ça n'est pas trop voyant encoreEmbarrassé.

Bon... j'avoue que ces rougeurs me gènent au point que j'applique chaque jour du correcteur pour les dissimuler.

J'ai d'ailleurs fait une vidéo sur le dernier correcteur que j'ai réalisé (une recette d'aroma-zone) et qui est juste génial !!! Si vous souhaitez la visionner c'est  ici.

 

Voici un aperçu de mes rougeurs ; ce sont les zones que je couvre chaque jour de correcteur.

Cela fait quelques années que j'ai cela, mais dernièrement le problème s'est accentué avec l'apparition de petits boutons rouges qui démangent et parfois des sensation de brûlure sur ces endroits.

 

IMG_5302a.jpg

Etat de ma peau le mois dernier, sans avoir commencé à appliquer mes soins spécifiques

 

IMG_5302a.jpg
Les cercles indiquent la localisation des démangeaisons 

IMG_5300a.jpg

 

Mais depuis que je me suis fabriqué ces quelques petits soins spécifiques, ça se voit beaucoup moins.

Parmi ces soins il y a le "Fluide hydratant au cyprès et Néroli - pour peau couperosée" et il y a ce mélange d'huiles tout simple que j'applique le soir ou lorsque mes rougeurs se font trop présentes.

 

L'acnée rosacée est souvent synonyme de peau à tendance sèche ou déshydratée, donc les huiles ont cet intérêt de permettre à la peau de maintenir un taux d'hydratation correcte. Le film lipidique limite la perte hydrique durant la nuit ou la journée.

 

Jusqu'à présent je n'ai jamais eu particulièrement d'affinité avec les huiles en application pure. Alors est-ce le début de la quarantaine ou l'année rosacée qui fait que je commence à apprécier les corps gras ??? En onction le soir. Ma peau est effectivement devenue plus déshydratée qu'avant.

 

Ce sérum huileux est un mélange de deux huiles végétales et d'une huiles essentielle, dont voici la composition :  

Dans un flacon de 15ml :  

2/3 d'HV de calophylle IMG_5362a.jpg    IMG_5556a.jpg

1/3 d'HV de chanvre     IMG_5363a.jpg 

 

+ 3 gouttes d'huile essentielle de Néroli, oui encore lui !! mais j'adore ce parfum et puis ça couvre un peu l'odeur particulière de ce mélange.

 

L'odeur de noisette de la calophylle me parle plus que celle de l'huile de chanvre que je trouve plus lourde, mais ses vertus sont irremplaçables. J'aurai pu ajouter de l'huile de nigelle pour son côté très anti-inflammatoire mais l'odeur est quand même très culinaire. Même si j'adore le goût du cumin, je réserve la nigelle à un prochain mélange si ma peau se retrouve en état d'alerte. 

 

 

D'ailleurs voici les propriétés de ces huiles végétales

 

- La calophylle inophyle ou huile de tamanu : 

 

Les amandes pressées à froid de cette plante donne un liquide visqueux de couleur vert clair à vert foncé qui fige à basse température, car elle comporte 20% de phase cireuse. Son odeur fait penser à celle de noix ou de noisette.

Cette huile est protectrice du système circulatoire par son action tonifiante sur les artères et les veines qui va limiter les problèmes de circulation du sang. Elle est aussi fluidifiante sanguine, ce qui évite la formation de caillots, ce qui la rend efficace contre les jambes lourdes, les varices et hémorroïdes.

Dans le cadre de l'acné rosacée, de la couperose, la calophylle va atténuer les taches rouge formée par la malformation des ces vaisseaux formant l'angiome.  Elle lutte contre la déformation des vaisseaux sanguins. Je n'en suis pas encore là, mais il vaut mieux prévenir que guérir paraît-il !

Elle rend la peau plus souple, plus élastique (vitamines E).

 

Anti-inflammatoire, elle est très utilisée par les sportifs pour les douleurs musculaires, elle est donc idéale en cas d'arthrose ou de rhumatismes.

Antiseptique, cette huile est recommandée en cas de mycoses, d'herpès ou de zona. Son action cicatrisante pour les muqueuses et la peau permet son application sur les plaies, les escarres, les boutons d'acné, l'eczéma et les vergetures.

 

 

- L'huile de chanvre : 

 

Côté cosmétique :

Elle est aussi intéressante du point de vue diététique (oméga 3 - Cholestérol) que cosmétique par sa richesse en acides gras essentiels indispensables à l'organisme et par sa concentration naturelle en antioxydants et vitamines A, B2, B6, C, D & E.

L'huile de chanvre est régénérante, revitalisante et antiride. Sa riche teneur en vitamine E  (antioxydant naturel) fait d'elle un remède anti-âge et un très bon réparateur cutané (gerçures, crevasses).

Elle a une composition similaire à celle de la peau donc pénètre rapidement  pour un effet nourrissant, tout en favorisant l'hydratation de la peau. Elle est donc idéale pour les peaux fatiguées, sèches ou déshydratées, mais aussi pour les cheveux secs, cassants et ternes. On l'utilise en soin capillaire pour nourrir en profondeur les cheveux secs et obtenir des cheveux brillants et souples. 

 

Côté diététique

Hypocholestérolémiante elle participe à la protection du système cardio-vasculaire par sa richesse en Oméga 3 & 6. L'huile de chanvre comporte le juste apport d'acide gras pour l'organisme. Donc si vous ne l'aimez pas sur la peau, vous pourrez l'utiliser en vinaigrette ou en filet d'huile sur vos plats.

 

 

 

"Poudre beige orangée"

Source : cosmeto-shop.com

 

Oui la poudre est sympa mais vous n'êtes pas au bout de vos surprises ! Je vais vous expliquer mes péripéties avec cette poudre...

 

Vite fait, pour que vous compreniez ma démarche : Je tente de me fabriquer mon propre maquillage pour évincer le dioxyde de titane et le talc. Cela me tient à coeur car les marques  (ou aussi rares soit-elles ex : Alphanova) n'indiqueront pas la présence de nanoparticules dans leurs produits. Hors, c'est bien cela qui me dérange. J'utilisais pourtant du maquillage certifié cosmébio et plus exactement "Couleur caramel" que j'adore (snif), mais ils mettent du dioxyde de titane partout partout (oui la couvrance !!!). Donc il faut que je remplace ce que j'utilise chaque jour, ouh là ! Il y a du boulot ! (Poudre compacte, bronzer, ombres à paupières, mascara, crayon ou eye liner, rouge à lèvres, blush).

 

Mais parlons maintenant de cette poudre...

 

IMG_5037a.jpeg

 

 

 

IMG_5036a.jpeg

 

 

Voici celle que j'ai réalisée en suivant une recette donnée par le site cosmeto-shop.com (que j'ai modifié ). La recette initiale étant : 

3gr Arrow root

1gr Argile blanche

1gr Stéarate de magnésium

0,25gr Ronasphère de LPD (Dioxyde de titane, oxyde rouge, silice)

1gr Oxyde de zinc

0,25gr Oxyde orange

5 gttes Squalane

 

Broyer ensemble l'oxyde de zinc et oxyde orange, ajouter le squalane, puis ajouter le reste des ingrédients et mélanger le tout au pilon.

 

Bon, vu que je n'avais pas tout, j'ai remplacer certains produits :

J'ai utiliser des microsphères de siliceà la place des Ronasphères truc bidule qui contitent de l'oxyde de titane. J'ai remplacé l'oxyde orange par la base abricot d'Aroma-zonepensant que ça reviendrai sensiblement au même (cette base est très pigmentée soit dit en passant !!). Pour le squalane j'ai du mettre du dry touch ou ducaprylisje crois.

 

La 1ere photo est le résultat après avoir bien mélangé au pilon dans mon mortier. Mais lorsque je l'ai appliqué, surprise ! j'ai remarqué que la couleur obtenue sur la peau était plus orangée que celle que je voyais dans le pot. 

J'ai donc mixer ma poudre dans un petit hachoir électrique (Seb) et voici le résultat sur la 2ème photo (ou photo de droite- selon votre support). Une couleur plus intense ! Non je n'ai rien modifié, ça n'est pas photoshope promis í ½.

 

IMG_5036a.jpegIMG_5043a.jpeg

 

Oui oui, la poudre n'avait pas révélé tout son potentiel ! D'où ma mine très vitaminée lorsque je l'ai appliquée au tout début í ¾.

Evidemment, ça n'est pas la recette exacte conseillée par le site, puisque j'ai modifié les ingrédients. Donc je ne devrai rien dire ! Mais la poudre fait bien son travail. Je ne suis pas déçue, je souhaitais une poudre bonne mine... c'est réussi. Bon il faut quand même insister pas mal pour être en mode « orange ». Je la met par dessus ma poudre libre afin que ça n'accroche pas trop. Car elle accroche légèrement (sent doute l'argile). Et c'est top, ça fait très naturel.

Tout est bien qui fini bien ! A plus tard pour d'autres essais DIY makeup !!

 

 

 

Premier essai correcteur anticerne

IMG_4875.jpg

 

Me voilà lancée dans l'élaboration de maquillage !!! Tadam ! La grande aventure commence...

 

En fait, pour tout expliquer (sans raconter ma vie non plus!), je viens de perdre une amie partie à cause d'un cancer. Sans doute un peu plus ancrée dans mes convictions de vivre toujours le plus sainement possible, je me suis rendue compte que malgré l'utilisation de maquillage labelisé "Cosmébio", il y avait tout de même ce fameux et problématique dioxyde de titane dans tout ce que je mets sur mon visage. En général, j'utilise le maquillage de la marque "Couleur caramel", dont j'ai toujours été ravie !

 

Le problème est que dans tout le maquillage "bio", on retrouve malheureusement systématiquement ce fichu dioxyde de titane ou CI 77 891 (sauf dans la marque"Otour des plantes"). Mais comme la législation sur les nanoparticules n'est pas encore très claire, je préfère donc me passer de cette substance. Cela va sans doute avec un raisonnement un peu "tout ou rien" je l'avoue mais ça me rassure ! 

 

J'ai donc écumée pas mal de blogs et sites à la recherche d'informations et de recettes pour me lancer.

 

J'ai de ce fait tenté une recette trouver sur Youtube (cliquer sur le lien) sur la chaîne de "Flow cosmétique" qui s'inspirait d'une recette d’Aroma-zone (cliquez) Son correcteur m'a semblé chouette et j'ai eu envie de l'essayer.

 

Voici la recette de Flow:

 

1,5 gr Cire d'abeille (ou créa bellina si vous avez)

5,8 gr Caprylis

6    gr Oxyde de zinc

Base de teint rosée et/ou sablé doré

3/4 gouttes de fragrance

1 goutte de vitamine E

 

J'ai donc divisé par 2 les proportions et j'ai mélangé de l'oxyde jaune avec la base de teint abricot d'Aroma-zone. Je souhaitais recréer si possible la même couleur que celle de mon correcteur N°8 Couleur caramel ( que j'adooooore ! et que j'utilise depuis deeees années) snif.

 

Voici donc les proportions :

0,75 gr Céra bellina

 2,9  gr Caprylis

    3 gr d'oxyde de zinc (non nano) d'Aroma-Zone

3 cuillère DROP de Base abricot

3 cuillère de 0,005ml d'oxyde jaune

 

Voici le résultat :

IMG_4907.jpgA gauche : Le correcteur que j'ai réalisé et à droite celui qui me sert de repère.

 

Pour la couleur, je suis assez contente, la couleur orangée et très similaire mais je dois dire que la couvrance n'est malheureusement pas au rendez-vous. Snif ! Enfin... ça n'est pas celle de mon correcteur habituel et c'est ce que je recherche pour couvrir mes cernes bleutées. Je vais donc devoir retenter cette recette mais avec plus d'oxyde de zinc je pense...

Si vous avez des idées je suis preneuse !

 

Voici les swatches : 

 

IMG_4882.jpg   IMG_4884.jpg

A gauche, c'est la texture appliquée grossièrement et à droite je l'ai juste étalé un peu au doigt. On voit la couleur légèrement orangée mais pour moi la couvrance n'est pas suffisante.

Donc rendez-vous à la prochaine recette de correcteur !

 

 

 

 

Savon exfoliant au marc de café

31 mai 2018

Un matin je réfléchissais devant ma cafetière à piston et je me disais qu'il était dommage de jeter à chaque fois, le marc de café que j'utilise. Une envahissante impression de gâchis m'a convaincue d'en faire quelque chose... A part le mettre dans les plantes régulièrement, comment faire pour ne pas le jeter avec les eaux usées ? Mais oui en voici une idée !! 

Je vais tenter un savon scrub au marc de café humide. Oui, parce que dans les recettes que j'ai vu, c'est toujours du café en poudre qui est utilisé, mais moi je veux me servir mon marc déjà utilisé, donc humide ! 

Je tente l'expérience et on verra...

 

Résultat après usage : Un savon high scrub, super efficace par exemple sur les poils qui repoussent sous la peau ; Pour nous mesdames qui nous épilons souvent à la cire ou à l'épilateur. Les poils devenant plus fins sortent plus difficilement. donc avec un gommage efficace tous les 2 jours ! Plus de soucis !  

 

 

 

 Savon aux épices pour le "swap Loco 2018"

 

 SWAP LOCO 2018-4.png


 

Suite à une proposition de Swap par Leanne (d'Aromanature) sur leur page Facebook, j'avais vraiment envie d'essayer et de partager ma passion avec d'autre savonniers en herbe. Ces échanges de savons entre bloggers m'ont toujours fait envie.

Voici la fabrication en images :

 

 


 

Mais n'ayant pas l'habitude, j'ai dû faire deux fois la même formule afin d'avoir suffisamment de petits savons à envoyer. 

Il m'en fallait 18.

 

Les règles de ce "Swap" (vient du verbe anglais "to swap"qui signifie : échanger) sont les suivantes : 

- Uniquement des additifs naturels.

- Au moins UN ingrédient local.

- Des barres de savon pesant entre 50 et 70gr.

- Maximum : 18 personnes.

Le défi était lancé. Je m'y suis mise rapidement après la validation de mon inscription par Leanne.

 

Je vous donne donc ici ma recette : Savon surbaissé à 7%

 

- Huile d'olive         25,3% soit ici 250 gr

- Huile de coco       19,9% soit ici 196 gr

- Beurre de karité 10,4% soit ici 103 gr

- Huile de chanvre 5,1% soit  ici   50 gr : Voici mon ingrédient local - "Les chanvres de l'Atlantique" .

- Huile de ricin      2,5% soit ici  25 gr

- Huile de babassu 5,7% soit ici  56 gr.

- Soude en cristaux (Hydroxyde de sodium) 96gr

- Eau déminéralisée 212 gr

 

Additifs : 

Huiles essentielles : Coriandre 4ml, romarin à cinéole 4ml, yang 10ml

Colorants naturels : Cannelle 4gr (soit 2 cc), curcuma 9 gr (3 cc), Argile rose 4 gr (2cc)

 

Détail de la qualité du savon : selon le calculateur "Mandrula". En général je précise que j'utilise "Soapcalc" mais allez savoir pourquoi, j'ai eu envie de changer...

 

Douceur : 47

Bulles : 54

Dureté : 47

Pouvoir lavant : 53

Tenue : 50

Séchage : 55

Solubilité : 52

 

Iode : 56

INS : 155

 

Léanne a d'ailleurs fait un article sur le site "Locavore" avec tous les savons  du Swap, pour lire son article cliquez  ici.

 

Quelques photos tout de même de mes deux fournées de savons : 

 

Ce qui est hallucinant, c'est qu'avec les mêmes ingrédients et avec les même dosages, les deux fournées de savons sont totalement différentes en terme de couleurs !! 

 

Voici les photos du 1er essai :

Les épices que j'ai incorporées sont les mêmes chaque fois, mais en fonction du marbrage, les couleurs changent. 

 

IMG_2490a.jpg 

                                IMG_2483a.jpg          IMG_2484a.jpg

IMG_2263a.jpg

Voici les photos de la seconde fournée de savon (celle de la vidéo):

 

 

 

 IMG_2464a.jpg   IMG_2471a.jpg

 

 

 

"Les recettes secrètes de mon Herbaliste ;

Un livre au savoir ancestral !

  Voici un ouvrage qui me tient à cœur en ce moment car j'ai décidé de fabriquer mes macérât huileux mais également mes teintures-mères. J'ai découvert ce livre après être tombé par hasard sur la chaîne Youtube de l'auteur.  J'ai enfin trouvé dans cet ouvrage, une explication détaillée et étayée sur la façon de réaliser ses propres teintures-mères (de plantes fraîches ou de plantes sèches), de macérats glycérinés, macérats huileux, de sirops et même la confection de pastilles. Ce livre est simple et très fournis en explications. Mais l'auteur ne se perd pas dans du verbiage inutile. Il va a l'essentiel et s'appuie sur un savoir tiré d'ouvrages solides.

 

IMG_1244.JPG

 

 

 

 

Déodorant maison Coco-Karité à la fleur d'Oranger 

Voici une petite vidéo de la réalisation de mon déodorant que vous trouverez ci-dessous, c'est ma première vidéo. Pour la recette, vous avez le descriptif juste après. 

 

 

 

unnamed-1.jpg

unnamed.jpg

 

Cela fait quelques temps que l'envie de créer un déodorant pratique, efficace et économique me taraude. Constatant la popularité du déodorant "Soapwalla",  j'ai donc étudié quelques recettes. Après quelques essais infructueux, j'ai enfin réussi à composer une recette de déodorant avec la consistance de crème semi-solide : L'idéal (pour moi bien sûr) ! Ni trop liquide (met du temps à sécher), ni trop dur (Impossible à prélever ou appliquer). 

 

Astuce :

J'ai aussi compris lors de l'élaboration de la recette, qu'il fallait continuer de travailler l'émulsion tandis qu'elle refroidi. Cela permet au bicarbonate de bien se solubiliser dans le mélange, sinon, ce dernier ingrédient (plus lourd) tombe au fond du récipient. Et si on utilise un stick deodorant  que l'on rempli tête en bas, (dans le cas d'une recette avec cire d'abeille), c'est le côté un peu râpeux du bicarbonate que l'on sentira en premier à l'applicatio