couleurnature.blog4ever.com

COULEUR NATURE

 

« Poudre beige orangée »

Source : cosmeto-shop.com

 

Oui la poudre est sympa mais vous n'êtes pas au bout de vos surprises ! Je vais vous expliquer mes péripéties avec cette poudre...

 

Vite fait, pour que vous compreniez ma démarche : Je tente de me fabriquer mon propre maquillage pour évincer le dioxyde de titane et le talc. Cela me tient à coeur car les marques  (ou aussi rares soit-elles ex : Alphanova) n'indiqueront pas la présence de nanoparticules dans leurs produits. Hors, c'est bien cela qui me dérange. J'utilisais pourtant du maquillage certifié cosmébio et plus exactement "Couleur caramel" que j'adore (snif), mais ils mettent du dioxyde de titane partout partout (oui la couvrance !!!). Donc il faut que je remplace ce que j'utilise chaque jour, ouh là ! Il y a du boulot ! (Poudre compacte, bronzer, ombres à paupières, mascara, crayon ou eye liner, rouge à lèvres, blush).

 

Mais parlons maintenant de cette poudre...

 

IMG_5037a.jpeg

 

 

 

IMG_5036a.jpeg

 

 

Voici celle que j'ai réalisée en suivant une recette donnée par le site cosmeto-shop.com (que j'ai modifié ). La recette initiale étant : 

3gr Arrow root

1gr Argile blanche

1gr Stéarate de magnésium

0,25gr Ronasphère de LPD (Dioxyde de titane, oxyde rouge, silice)

1gr Oxyde de zinc

0,25gr Oxyde orange

5 gttes Squalane

 

Broyer ensemble l'oxyde de zinc et oxyde orange, ajouter le squalane, puis ajouter le reste des ingrédients et mélanger le tout au pilon.

 

Bon, vu que je n'avais pas tout, j'ai remplacer certains produits :

J'ai utiliser des microsphères de siliceà la place des Ronasphères truc bidule qui contitent de l'oxyde de titane. J'ai remplacé l'oxyde orange par la base abricot d'Aroma-zonepensant que ça reviendrai sensiblement au même (cette base est très pigmentée soit dit en passant !!). Pour le squalane j'ai du mettre du dry touch ou ducaprylisje crois.

 

La 1ere photo est le résultat après avoir bien mélangé au pilon dans mon mortier. Mais lorsque je l'ai appliqué, surprise ! j'ai remarqué que la couleur obtenue sur la peau était plus orangée que celle que je voyais dans le pot. 

J'ai donc mixer ma poudre dans un petit hachoir électrique (Seb) et voici le résultat sur la 2ème photo (ou photo de droite- selon votre support). Une couleur plus intense ! Non je n'ai rien modifié, ça n'est pas photoshope promis í ½.

 

IMG_5036a.jpegIMG_5043a.jpeg

 

Oui oui, la poudre n'avait pas révélé tout son potentiel ! D'où ma mine très vitaminée lorsque je l'ai appliquée au tout début í ¾.

Evidemment, ça n'est pas la recette exacte conseillée par le site, puisque j'ai modifié les ingrédients. Donc je ne devrai rien dire ! Mais la poudre fait bien son travailí ½í ¼. Je ne suis pas déçue, je souhaitais une poudre bonne mine... c'est réussi. Bon il faut quand même insister pas mal pour être en mode « orange ». Je la met par dessus ma poudre libre afin que ça n'accroche pas trop. Car elle accroche légèrement (sent doute l'argile). Et c'est top, ça fait très naturel.

Tout est bien qui fini bien ! A plus tard pour d'autres essais DIY makeup !!

 

 

 

Premier essai correcteur anticerne

IMG_4875.jpg

 

Me voilà lancée dans l'élaboration de maquillage !!! Tadam ! La grande aventure commence...

 

En fait, pour tout expliquer (sans raconter ma vie non plus!), je viens de perdre une amie partie à cause d'un cancer. Sans doute un peu plus ancrée dans mes convictions de vivre toujours le plus sainement possible, je me suis rendue compte que malgré l'utilisation de maquillage labelisé "Cosmébio", il y avait tout de même ce fameux et problématique dioxyde de titane dans tout ce que je mets sur mon visage. En général, j'utilise le maquillage de la marque "Couleur caramel", dont j'ai toujours été ravie !

 

Le problème est que dans tout le maquillage "bio", on retrouve malheureusement systématiquement ce fichu dioxyde de titane ou CI 77 891 (sauf dans la marque"Otour des plantes"). Mais comme la législation sur les nanoparticules n'est pas encore très claire, je préfère donc me passer de cette substance. Cela va sans doute avec un raisonnement un peu "tout ou rien" je l'avoue mais ça me rassure ! 

 

J'ai donc écumée pas mal de blogs et sites à la recherche d'informations et de recettes pour me lancer.

 

J'ai donc tenté une recette trouver sur Youtube (cliquer sur le lien) sur la chaîne de "Flow cosmétique" qui s'inspirait d'une recette d’Aroma-zone (cliquez) Son correcteur m'a semblé chouette et j'ai eu envie de l'essayer.

 

Voici la recette de Flow:

 

1,5 gr Cire d'abeille (ou créa bellina si vous avez)

5,8 gr Caprylis

6    gr Oxyde de zinc

Base de teint rosée et/ou sablé doré

3/4 gouttes de fragrance

1 goutte de vitamine E

 

J'ai donc divisé par 2 les proportions et j'ai mélangé de l'oxyde jaune avec la base de teint abricot d'Aroma-zone. Je souhaitais recréer si possible la même couleur que celle de mon correcteur N°8 Couleur caramel ( que j'adooooore ! et que j'utilise depuis deeees années) snif.

 

Voici donc les proportions :

0,75 gr Céra bellina

 2,9  gr Caprylis

    3 gr d'oxyde de zinc (non nano) d'Aroma-Zone

3 cuillère DROP de Base abricot

3 cuillère de 0,005ml d'oxyde jaune

 

Voici le résultat :

IMG_4907.jpgA gauche : Le correcteur que j'ai réalisé et à droite celui qui me sert de repère.

 

Pour la couleur, je suis assez contente, la couleur orangée et très similaire mais je dois dire que la couvrance n'est malheureusement pas au rendez-vous. Snif ! Enfin... ça n'est pas celle de mon correcteur habituel et c'est ce que je recherche pour couvrir mes cernes bleutées. Je vais donc devoir retenter cette recette mais avec plus d'oxyde de zinc je pense...

Si vous avez des idées je suis preneuse !

 

Voici les swatches : 

 

IMG_4882.jpg   IMG_4884.jpg

A gauche, c'est la texture appliquée grossièrement et à droite je l'ai juste étalé un peu au doigt. On voit la couleur légèrement orangée mais pour moi la couvrance n'est pas suffisante.

Donc rendez-vous à la prochaine recette de correcteur !

 

 

 

 

Savon exfoliant au marc de café

31 mai 2018

Un matin je réfléchissais devant ma cafetière à piston et je me disais qu'il était dommage de jeter à chaque fois, le marc de café que j'utilise. Une envahissante impression de gâchis m'a convaincue d'en faire quelque chose... A part le mettre dans les plantes régulièrement, comment faire pour ne pas le jeter avec les eaux usées ? Mais oui en voici une idée !! 

Je vais tenter un savon scrub au marc de café humide. Oui, parce que dans les recettes que j'ai vu, c'est toujours du café en poudre qui est utilisé, mais moi je veux me servir mon marc déjà utilisé, donc humide ! 

Je tente l'expérience et on verra...

 

Résultat après usage : Un savon high scrub, super efficace par exemple sur les poils qui repoussent sous la peau ; Pour nous mesdames qui nous épilons souvent à la cire ou à l'épilateur. Les poils devenant plus fins sortent plus difficilement. donc avec un gommage efficace tous les 2 jours ! Plus de soucis !  

 

 

True cost

(Un documentaire saisissant)

Ce documentaire se penche sur les liens entre la demande pour des vêtements bon marché (Magasin H&M, ...) et les conditions de vie effroyables des ouvriers qui les fabriquent. Que deviennent les vêtements dont nous faisons don à diverses organisations. 

 

 


 

Ce documentaire nous montre à quel point le système de consommation est devenu fou ! Et à quel point nous y contribuons chaque fois que nous faisons du shopping innocemment. Comment avoir une consommation raisonnée,   acheter en conscience et changer la donne ; faire notre part...

Chaque consommateur est acteur de ce désastre, je le suis, nous le sommes... Il faut changer tout ça. Si tout le monde changeait sa façon de consommer, nous changerions le monde... Utopique ? Indéniable. 

Mon discours est sans doute quelque peu engagé, mais j'ai été choquée de constater ma propre ignorance devant ce reportage. Je partage cela avec vous car il y a urgence aujourd'hui. Qu'allons-nous faire de cette terre, qu'allons-nous léguer à nos enfants et petits enfants ? Nous allons simplement à la catastrophe.

 

Des sites pour consommer autrement :

Humanandtee.com

Modetic.com

Ou voir cette article qui donne plein d'adresses :  slowear.com

 

 

 

 Savon aux épices pour le "swap Loco 2018"

 

 SWAP LOCO 2018-4.png


 

Suite à une proposition de Swap par Leanne (d'Aromanature) sur leur page Facebook, j'avais vraiment envie d'essayer et de partager ma passion avec d'autre savonniers en herbe. Ces échanges de savons entre bloggers m'ont toujours fait envie.

Voici la fabrication en images :

 

 


 

Mais n'ayant pas l'habitude, j'ai dû faire deux fois la même formule afin d'avoir suffisamment de petits savons à envoyer. 

Il m'en fallait 18.

 

Les règles de ce "Swap" (vient du verbe anglais "to swap"qui signifie : échanger) sont les suivantes : 

- Uniquement des additifs naturels.

- Au moins UN ingrédient local.

- Des barres de savon pesant entre 50 et 70gr.

- Maximum : 18 personnes.

Le défi était lancé. Je m'y suis mise rapidement après la validation de mon inscription par Leanne.

 

Je vous donne donc ici ma recette : Savon surbaissé à 7%

 

- Huile d'olive         25,3% soit ici 250 gr

- Huile de coco       19,9% soit ici 196 gr

- Beurre de karité 10,4% soit ici 103 gr

- Huile de chanvre 5,1% soit  ici   50 gr : Voici mon ingrédient local - "Les chanvres de l'Atlantique" .

- Huile de ricin      2,5% soit ici  25 gr

- Huile de babassu 5,7% soit ici  56 gr.

- Soude en cristaux (Hydroxyde de sodium) 96gr

- Eau déminéralisée 212 gr

 

Additifs : 

Huiles essentielles : Coriandre 4ml, romarin à cinéole 4ml, yang 10ml

Colorants naturels : Cannelle 4gr (soit 2 cc), curcuma 9 gr (3 cc), Argile rose 4 gr (2cc)

 

Détail de la qualité du savon : selon le calculateur "Mandrula". En général je précise que j'utilise "Soapcalc" mais allez savoir pourquoi, j'ai eu envie de changer...

 

Douceur : 47

Bulles : 54

Dureté : 47

Pouvoir lavant : 53

Tenue : 50

Séchage : 55

Solubilité : 52

 

Iode : 56

INS : 155

 

Léanne a d'ailleurs fait un article sur le site "Locavore" avec tous les savons  du Swap, pour lire son article cliquez  ici.

 

Quelques photos tout de même de mes deux fournées de savons : 

 

Ce qui est hallucinant, c'est qu'avec les mêmes ingrédients et avec les même dosages, les deux fournées de savons sont totalement différentes en terme de couleurs !! 

 

Voici les photos du 1er essai :

Les épices que j'ai incorporées sont les mêmes chaque fois, mais en fonction du marbrage, les couleurs changent. 

 

IMG_2490a.jpg 

                                IMG_2483a.jpg          IMG_2484a.jpg

IMG_2263a.jpg

Voici les photos de la seconde fournée de savon (celle de la vidéo):

 

 

 

 IMG_2464a.jpg   IMG_2471a.jpg

 

 

 

 

"Les recettes secrètes de mon Herbaliste ;

Un livre au savoir ancestral !

  Voici un ouvrage qui me tient à cœur en ce moment car j'ai décidé de fabriquer mes macérât huileux mais également mes teintures-mères. J'ai découvert ce livre après être tombé par hasard sur la chaîne Youtube de l'auteur.  J'ai enfin trouvé dans cet ouvrage, une explication détaillée et étayée sur la façon de réaliser ses propres teintures-mères (de plantes fraîches ou de plantes sèches), de macérats glycérinés, macérats huileux, de sirops et même la confection de pastilles. Ce livre est simple et très fournis en explications. Mais l'auteur ne se perd pas dans du verbiage inutile. Il va a l'essentiel et s'appuie sur un savoir tiré d'ouvrages solides.

 

IMG_1244.JPG

 

 

 

 

Déodorant maison Coco-Karité à la fleur d'Oranger 

Voici une petite vidéo de la réalisation de mon déodorant que vous trouverez ci-dessous, c'est ma première vidéo. Pour la recette, vous avez le descriptif juste après. 

 

 

 

unnamed-1.jpg

unnamed.jpg

 

Cela fait quelques temps que l'envie de créer un déodorant pratique, efficace et économique me taraude. Constatant la popularité du déodorant "Soapwalla",  j'ai donc étudié quelques recettes. Après quelques essais infructueux, j'ai enfin réussi à composer une recette de déodorant avec la consistance de crème semi-solide : L'idéal (pour moi bien sûr) ! Ni trop liquide (met du temps à sécher), ni trop dur (Impossible à prélever ou appliquer). 

 

Astuce :

J'ai aussi compris lors de l'élaboration de la recette, qu'il fallait continuer de travailler l'émulsion tandis qu'elle refroidi. Cela permet au bicarbonate de bien se solubiliser dans le mélange, sinon, ce dernier ingrédient (plus lourd) tombe au fond du récipient. Et si on utilise un stick deodorant  que l'on rempli tête en bas, (dans le cas d'une recette avec cire d'abeille), c'est le côté un peu râpeux du bicarbonate que l'on sentira en premier à l'application. Ce qui peut être désagréable et potentiellement irritant pour ceux et celles qui ont une peau sensible. Ce qui n'est pas du tout le cas si cet ingrédient est bien mélangé !

Cette crème semi-solide est onctueuse et douce avec un fini poudré absolument non gras sur la peau. 

Ce déo ne tâche pas les vêtements.

 

- Versez 3 cuillère à café d'huile de coco

 

puis ajoutez :

 

- 10 gr de beurre de karité

 

- 10 gr de fécule de maïs (type maïzena)

 

- 10 gr de bicarbonate de sodium alimentaire (en poudre fine. J'utilise celui d'Ecodis.

 

Mélangez bien de façon à ce qu'il n'y ai pas de grumeaux.

 

-   4 gouttes d'huile essentielle de palmarosa

 

- 10 gouttes de  fragrance "Fleur d’oranger" (Ici, la fragrance domine sur les quelques gouttes d'HE de palmarosa ; ça change un peu de cette huile essentielle classiquement utilisé pour la fabrication de déodorant!)

 

Puis placer votre bol dans un autre récipient contenant de l'eau froide. 

Continuez à mélanger de façon à ce que la prise de l'émulsion soit plus rapide. L'émulsion va devenir de plus en plus crémeuse.

Une fois que l'émulsion prend la texture d'un fromage blanc (histoire de donner un repère concret), versez la préparation dans un contenant (Sur la photo en haut de page le contenant fait 15ml).

 

 Sur la vidéo, on entend le son des particules de bicarbonate que je prend soin de bien écraser. Au début, l'émulsion est assez liquide, il faut la travailler jusqu'à ce qu'elle s'épaississe. Cela évite que le bicarbonate 

Voici la consistance à obtenir.  Ainsi le bicarbonate