Ev' Couleur nature - Réalisez vos soins au naturel

Ev' Couleur nature - Réalisez vos soins au naturel

Macérât de bois de Palo santo

61374694-EDBB-42DD-AE36-286CD8EB5E28.jpeg

 

    En me baladant sur le blog « Potions & chaudron» que j’affectionne particulièrement, je suis tombée sur la formule d‘une « Émulsion hydro-liftante au Palo santo » ! Intéressant ! Je ne m’étais intéressée outre mesure à ce bois, car je pensais qu’on ne pouvait que l’utiliser pour les fumigations. Cette plante piquant ma curiosité, j’ai fait quelques recherches : 

Sur Myrtéa j’ai trouvé quelques unes de ses intérêt en cosmétique (puisque c’est de cela que nous parlons) :

          - Purifiante
          - Apaisante
          - Démangeaisons cutanées
          - Peaux irritées, abîmées

Je vous invite à y jeter un œil si cela vous intéresse : c’est ici.

 

Comme je savais où me fournir en bois de Palo santo, j’ai décidé de me faire un macérât pour en récupérer tout le parfum et ses bienfaits pour la peau. Et je peux vous dire que le parfum est bien présent, d’ailleurs cela m’a parfumé l’ambiance de la maison pendant toute la durée de macération à chaud. C’est un parfum doux, chaud et rond. J’ai hésité à ajouter un peu de gousse de vanille mais j’ai eu peur de dénaturer l’odeur naturel.

 

Voici le résultat une fois la macération terminée. Je vous montre en image comment j’ai procédé.

  

Le plus dur a été de concasser le bois qui heureusement n’est pas si dense que l’on pourrait le penser. Mon mari a utilisé une pince. C’est ce que nous avons trouvé de plus simple pour réduire ces morceaux plus facilement. En compressant quelque peu, c’était plus facile de l’effriter. Facile à dire quand c’est monsieur qui s’y Adèle !

Ce bois est plus couramment vendu par trois morceaux d’une longueur d’environ 10 cm.  Voici celui que j’ai acheté au magasin bio (sinon vous le trouverez ici chez Aromandises)

 

 

 


955A2434-5775-4171-80DE-4EE3FC264E52.jpeg
DF697EDE-A739-488F-89DD-8D1B92697520.jpeg
J’ai fais chauffer de l’eau à 70°C puis j’ai ajouté le bocal dans la casserole. J’ai laissé au bain marie, feu éteint afin que la macération se fasse en douceur. J’ai fais réchauffer 4 ou 5 fois afin que la température remonte à 70°C. J’ai ensuite laissé refroidir et filtré le tout.

 

B0530A9D-79B7-47AE-92FE-48FB6CB6B920.jpeg
DFA6E688-2631-49FF-B16A-B882289568ED.jpeg


J’ai choisi d’utiliser la cire liquide de jojoba car elle est très résistante à l’oxydation, elle se gardera donc longtemps. De plus, son touché est très peu gras donc idéal pour les peaux mixtes à grasses. 

En test final sur la peau le Palo santo laisse un parfum délicat et présent, mais sa senteur ne reste pas éternellement...