COULEUR NATURE - Créez vos produits naturels -

COULEUR NATURE  -  Créez vos produits naturels -

Régularisation des cycles menstruels

REGULARISATION DES CYCLES MENSTRUELS



De nos jours, lorsque l'on souhaite faire un bébé, beaucoup de femmes qui prennent la pillule doivent bien sûr l'arrêter.
Pour la plupard, les cycles reprennent rapidement leur cours ou au bout de trois mois environ et les cycles sont de 28 à 30 jours.  Et pour d'autres comme moi, ces cycles se remettent en route mais les menstruations arrivent entre 34 et 42 jours. Cela n'étant donc pas fait pour arranger mes affaires, j'ai cherché des remèdes naturels pour remédier aux cycles longs.
Petite parenthèse : Il faut savoir que la "normalité" est une notion variable selon les individus. D'ailleurs certaines femmes ont des cycles longs et d'autres des cycles courts. Par ailleurs, ça n'est pas parce qu'un cycle est long ou au contraire court, que l'ovulation ne se fait pas ! Elle a lieu normalement le 14ème jours avant le premier jour des règles.


Bref, j'ai donc découvert que certaines plantes possédaient les vertus que je recherche. Voici les informations que j'ai trouvé à ce sujet :

L'huile d'onagre



Onagre et troubles gynécologiques:

Le syndrome premenstruel est une manifestation très pénible survenant chez nombreuses femmes dans la 2e partie du cycle. Il comporte des symptômes physiques et psychiques :  

  • Physiquement:  rétention d'eau avec gain de poids, ballonnements, maux de tête, courbatures, éruptions cutanées.
  • Psychiquement: toute une série de symptômes tels qu'humeur dépressive, nervosité, irritabilité, manque de concentration, ...

Ces troubles durent parfois pendant les 15 jours  de la 2e partie du cycle. Leur intensité variable n'est pas négligeable. Ils touchent d'ailleurs près de 40% de la population feminine.

Des chercheurs en Angleterre pensent que ces troubles pourraient être provoqués par une hyperactivite de la prolactine (hormone produite dans la 2e partie du cycle). Différents chercheurs ont émis l'hypothèse que la PGE1 pourrait neutraliser les effets de la prolactine.
Il était donc logique d'espérer de bons résultats avec l'huile d'onagre.Ceci fût vérifié chez 8 patientes sur 10.
La vitamine B6 semble jouer également un rôle important, ainsi que le zinc et certaines vitamines (C, niacine).

onagre
La carence en acides gras essentiels (AGE) dans l'alimentation est certainement en cause dans le syndrôme premenstruel. Cela semble être aussi le cas des affections bénignes des seins. Ces manifestations fréquentes se traduisent par des protubérances sensibles, et une texture granuleuse de la glande. Il peut y avoir également une augmentation de volume des seins, des douleurs et de l'inflammation, ainsi que l'apparition de kystes.
Là encore, l'origine des troubles semble être liée à un excès de prolactine.
L'huile d'onagre s'avère très efficace dans cette affection, à condition de poursuivre le traitement pendant au moins 3 mois.
 


La teinture de framboisier


Le bourgeon de framboisier est un grand régulateur de la fonction ovarienne, Il stimule la sécrétion des oestrogènes mais aussi de la progestérone.
Il faut généralement attendre trois mois le temps que le cycles se régule.

Sinon, vous pouvez toujours laisser faire la nature et essayer d'être patiente en cas de cycles irréguliers.


Pour celles qui souhaitent faire un bébé :

En tout cas,  même des cycles aléatoires ne vous empêcheront  pas de tomber enceinte aussi rapidement qu'une femme dont les cycles sont ponctuels.

De mon côté, j'ai arrêté ma contraception orale 7 mois avant d'essayer d'avoir un enfant. Et alors que j'avais de cycles irréguliers, c'est arrivé ! Alors pas de panique, patience et optimisme !! Enfin... Facile à dire !....
Par contre, pour dater la grossesse ! c'est plus compliqué... Mais il y a l'echographie !


14/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres