couleurnature.blog4ever.com

COULEUR NATURE

Risques & recommandations sur les huiles essentielles


Liste des précautions à prendre avec les huiles essentielles

    Selon la durée l'utilisation et les proportions utilisées, certaines huiles essentielles peuvent se révéler toxiques.
D'autres sont contre-indiquées si la personne souffre de certaines pathologies graves (hépatites, certains cancers,etc). De ce fait, le mieux est avant tout de consulter un médecin aromathérapeute afin qu'il vous informe et vous guide quant à l'usage des huiles essentielles.

Les huiles essentielles ne doivent :
- Jamais être manipulées par les enfants
- Jamais être utilisées en injection
- Jamais être en contact avec la peau à l'état pur (sauf cas précis), utilisez-les toujours diluées dans une  huile végétale, ni avec avec les muqueuses à l'état pur .
- Et surtout ne jamais être avalées pures ( en cas d'absorption, faire boire 1 à 2 verres d'huile végétale (ex : huile d'olive ou de tournesol ) et essayer de faire vomir.

Appeler les secours et/ou le centre anti-poison de votre circonscription.
De la même manière qu'un médicament, les huiles essentielles sont des concentrés  de différentes molécules (terpènes, phénols, aldéhydes, alcools et autres) ayant une action sur tout le corps y compris bien sûr le système nerveux. Mieux vaut s'abstenir que de jouer aux apprentis sorciers !!!

Projection d'he dans les yeux : 
En cas de contact, passer l'œil sous l'eau courante afin d'expulser le liquide (les huiles ne se mélangent pas à l'eau), et nettoyer ensuite avec de l'huile végétale appliqué sur du coton, qui diluera le résidu.

Pour prévenir une allergie ou une réaction cutanée à une huile essentielle : Mélangez 1 gouttes d'huile essentielle dans un fond d'huile végétale et faites un test en l'appliquant sur l'intérieur de votre bras. Recouvrez d'un pansement et laisser en place durant environ une heure. Si aucune gène ou irritation n'est survenue, vous pouvez l'utiliser.

 

Huiles essentielles dermocaustiques :
Basilic tropical,bay St Thomas, citron, cannelle, cumin, clou de girofle, ajowan, menthe poivrée, orange, origan, sapin, sariette, thym … Pour éviter les irritations, le mieux est de toujours les diluer pour une application sur la peau.

Au niveau des proportions, elles sont variables selon les huiles : jusqu'à 10 % pour la cannelle et jusqu'à 5 % pour le thym à thymol.

Les huiles essentielles photosensibilisantes  :  (Risques de brûlure ou d'irritations apès exposition au soleil) :
Les huiles essentielles d'agrumes généralement  (bergamote, citron, orange, mandarine, pamplemousse …), mais aussi la verveine, l'angélique, le céleri et surement d'autres. Eviter par conséquent l'exposition au soleil dans les heures qui suivent une application ou une ingestion de ces huiles essentielles.

Consulter obligatoirement votre médecin dans les cas suivants :
- Enfants de moins de 3 ans, ne pas utiliser d'huiles essentielles sans avis médical.
- Enfants de plus de 3 ans, demander l'avis d'un médecin qui vous indiquera la bonne dose.
- En cas d'allergie
- Les femmes enceintes.
- En cas de peau trop sensible au soleil.

 Les précautions d'emploi avec les enfants :
Huiles les plus adaptées aux enfants : Bois de rose, camomille,niaouli, lavande,. Le mieux est de suivre les conseils d'un médecin aromathérapeute, surtout lorsqu'il s'agit des enfants. Préférez les décoctions de plantes dont les principes actifs sont plus sûres d'emploi de par leur dilution.
Ne pas diffuser d'huiles essentielles en la présence de nourissons ou d'enfants de moins de 6 ans.

 Les précautions d'emploi  pour les femmes enceintes :
Pendant les 4 premiers mois de la grossesse (période de formation du système nerveux du foetus) , l'usage des huiles essentielles est à proscrire, car les huiles essentielles sont reconnues pour passer la barrière de la peau et passer dans le sang (d'où leur puissant effet, ainsi que leur importante concentration de principes actifs ).

Après les 4 mois, certaines huiles sont toutefois à éviter notamment en raison de leur caractère emménagogue (régule & provoque les règles), abortif ou toxique (dont par exemple :  armoise, cannelle, carotte, cyprès, fenouil, gaulthérie, menthe , origan, thym à thymol ...).
Certaines huiles sont réputées pour être abortives (= faciliter l'accouchement) comme le clou de girofle et palmarosa et donc à éviter pendant la grossesse.

Certaines favorise la production de lait (lactation) dont le fenouil,
Plus particulièrement encore si vous êtes enceinte, il est indispensable de consulter un médecin aromathérapeute, qui vous accompagnera dans l'utilisation des huiles essentielles.

Liste des huiles essentielles à proscrire pour la femme enceinte : Achillée, Angélique, Anis, Basilic, Cèdre, Camomille romaine,Cannelle, Coriandre, Citronnelle, Cumin,Cyprès, Fenouil,Genévrier, Hysope, Jasmin, Lavande, Laurier,  Mandarine,Marjolaine, Mélisse, Menthe poivrée, Menthe verte, Myrrhe,Origan, Persil, Romarin, Sarriette, Sauge, Thym, Verveine.




 


11/02/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres