COULEUR NATURE - Créez vos produits naturels -

COULEUR NATURE  -  Créez vos produits naturels -

"Savon très lait" marbré à la lavande

 

 

 

 

Voici mon premier savon réalisé à partir de lait de chèvre (entier). Voici la recette :

 

 

    - 200 gr d'huile de coco

    - 600 gr d'huile d'olive

    - 100 gr d'huile de colza

    - 100 gr d'huile de tournesol

 

    - 136 gr de soude caustique  (granulés)

    - 220 gr d'eau

 

    - 120 gr de lait de chèvre entier

 

 

 

    J'ai ajouté :

                                                                                    - Huiles essentielles:

                                                                                    - 20 ml de lavande (aspic et lavandin super)

                                                                                    - 10 ml de romarin 1,8 à cinéole

                                                                                    - 3 ml de pin sylvestre

 

                                                                                    - Oxyde bleu 2 cuill. à café mélangées à 2 ou 3 cuill à sp de l'huile utilisée pour

                                                                                       la fabrication du savon. 

 

Mode d'emploi : 

 

Mises en garde importantes avant toutes choses : 

Mettez des gants, des lunettes de protection et une blouse.

Gardez toujours à proximité une bouteille de vinaigre d'alcool blanc afin de neutraliser la brûlure d'une éventuelle projection de soude sur la peau. Ces brûlures ne se neutralisent pas avec de l'eau.  D'où l'extrême importance de protéger ses yeux avec des lunettes adaptées. Risque de cécité avec projection dans les yeux. Bon... je ne veux effrayer personne mais fabriquer des savons nécessite certaines précautions.

De même, il est préférable qu'il n'y ai personne autour de vous pendant ces opérations.

 

 

 

Ci-dessus : Pesée de la soude caustique dans une carafe en inox (Monoprix)

 

 

 

Le masque

 

 

 

Lunettes de protection 

 

- Pesez vos huiles et versez-les dans une casserole en inox ou un grand bol doseur  (de 2 litres) en plastique. 

- Pesez ensuite votre eau dans autre récipient : un grand verre doseur par exemple.

- Puis pesez votre soude.

- Versez doucement la soude dans l'eau et non l'inverse (danger de réaction et projection = brûlure basique). Mélanger bien la solution pour que la soude se dissolve bien et mettez de côté. Moi je mélange avec le thermomètre mais il y a mieux comme idée ! Spatule en plastique par exemple.

Il est préférable d'être dans un endroit bien ventilé lors de cette étape à cause des vapeurs qui se dégagent du mélange eau+soude. Mieux vaut ne pas les respirer. Sinon vous pouvez tout aussi bien faire cette opération près d'une fenêtre ouverte ou aérer juste en suivant. En été, on peut réaliser l'opération directement en extérieur en prenant soin de ne pas laisser le récipient à la porté des enfants ou animaux domestiques.

 

Surveiller la température des deux préparations à l'aide d'un thermomètre culinaire en verre. Un thermomètre pour chaque préparation est préférable.

 

 

Ci-dessus : Mélange soude dans eau.

 

 

- En attendant, chemisez votre moule avec du papier sulfurisé. J'ai découvert il y a peu la technique de Ka Fée, voici comment "Chemiser un moule en moins de 5 min"  (Chaîne Soap session).

 

- Pour le côté couleur : Prélevez 3 cuill à sp de votre mélange d'huiles, que vous versez dans un petit pot (ex : un pot à yaourt en verre), puis ajoutez-y les 2 cuillères à cf d'oxyde bleu. Mélangez bien et mettre de côté.

 

-Une fois que les deux préparations atteignent la température approximative de 45°C, remettez vos lunettes de protection et votre masque et verser la soude dans l'huile. Remuez avec un fouet manuel, puis mixer avec un mixeur plongeant jusqu'à une trace légère.

 

- Ajouter vos huiles essentielles  et mixez brièvement de nouveau. 

 

- Verser un bon 1/3 de cette pâte dans un autre récipient (en verre, inox ou plastique) dans lequel vous ajouter le mélange du pigment bleu préalablement dilué.

Mélanger avec le fouet manuel puis mixer brièvement.

 

Puis pour obtenir ce marbrage  : 

- Une fois les deux pâte à savon prêtes, verser tour à tour un peu de chaque pâte dans votre moule. Une cuillère de pâte bleu puis une de blanche, etc. Cela jusqu'à ce que votre moule soit rempli.

 

Mon marbrage est moins fin que celui de la vidéo qui suit, car j'ai atteint la trace rapidement. De ce fait ma pâte s'est épaissie rapidement.

Je vous envoie vers la technique de Ka Fée encore une fois : The spoon swirl ou marbrage à la cuillère.

 

 - Ensuite,  appliquer délicatement à la surface de la pâte un film plastique alimentaire, pour éviter que de la cendre de soude ne se forme. De plus, cela permet une meilleure répartition de la chaleur dans le moule.

 

 

- Entourer votre moule d'un ou deux torchons pendant 24 heures. La saponification est en cours, une phase de gel se forme, la pâte durcie.  

Passez à la coupe du bloc de savon 24 heures après.

 

Résultat 24 heures après. 

 

 

Pain de savon fait dans un autre moule

 

 

 

 

Cette boîte à onglet (Castorama) m'aide à couper adroitement.

 

 

 

Et voilà !

 

NB : Pour cette recette, j'ai utilisé un petit moule d'Aroma-zone (vu en photo plus haut) ainsi qu'un autre en bois bien plus grand. 

 

Source : "Je crée mes savons au naturel" de Sylvain & Leanne Chevallier. Edition Terre vivante.



11/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi